Les missions de l'Observatoire de l'Inclusion Financière

En application de la loi n°2016-35 du 25 avril 2016 portant statuts de la Banque Centrale de Tunisie les prérogatives de l’Observatoire des Services Bancaires, créé depuis 2006, ont été élargies à l’inclusion financière désormais dénommé "Observatoire de l’Inclusion financière".

Selon l’article 94 de cette loi l’intervention de l’Observatoire de l’Inclusion financière couvre toutes les données relatives à l’accès et l’utilisation des informations financières et non financières ainsi que les données relatives à la qualité des services financiers et leur effet dans l’amélioration des conditions de vie de la classe qui n’est pas en mesure d’accéder à ces services.

Il assure notamment :

  • - La collecte des données et des informations relatives à l’accès aux services financiers et leur exploitation et la mise en place à cette fin d’une base de données ;
  •  
  • - Le suivi de la qualité des services fournis par les établissements exerçant dans le secteur financier, notamment sur le plan de satisfaction des besoins de la clientèle ;
  •  
  • - L’information et le renseignement sur les services et produits financiers et leur coût ;
  •  
  • - L’établissement d’indicateurs qualitatifs et quantitatifs permettant de mesurer le coût des services financiers et leur degré de satisfaction de la clientèle et le degré d’inclusion financière ;
  • - La prescription de recommandations aux établissements exerçant dans le secteur financier et aux médiateurs dans la limite des attributions de l’observatoire ;
  •  
  • - L’examen des rapports des médiateurs bancaires et l’établissement d’un rapport annuel sur la médiation bancaire ;
  •  
  • - La réalisation d’études sur les services financiers et leur qualité et l’organisation de consultations sectorielles à cet effet ; et
  •  
  • - L’assistance du Gouvernement dans l’établissement des politiques et programmes visant à promouvoir le champ de l’inclusion financière.